Accueil
Commentaires composés
 
Dissertations
Biographies
Résumés
Partenaires
Contact

Biographies  


Zola

Un homme engagé
Emile Zola (1840-1902), naît à Paris, fils d'un ingénieur italien. La mort prématurée de son père, en 1847, contraint la famille à mener une vie très modeste, à Aix-en-Provence, où le jeune Emile étudie, en compagnie notamment du peintre Cézanne, qui sera longtemps son ami. Il poursuit ses études au lycée Saint-Louis à Paris, mais échoue au baccalauréat. De 1862 à 1866, il dirige le service de publicité de la Librairie Hachette, où il côtoie de nombreuses personnalités littéraires.

Peu à peu, il se consacre au journalisme, qui occupera toujours dans son activité une place essentielle, prenant parfois l'aspect de véritables "campagnes de presse" : critiques littéraires, dramatiques, artistiques, mais aussi chroniques d'actualité. Il participe notamment de façon active à la lutte contre le second Empire finissant, dénonçant aux côtés des républicains les sources illégales du pouvoir impérial.

L'auteur des Rougon-Macquart
En 1870, Zola se marie, et se fixe un programme de travail qui doit lui assurer une relative aisance : c'est le projet des Rougon-Macquart, conçu dès 1868, et dont les vingt titres paraîtront régulièrement (un par an), de 1871 à 1893. Soucieux d'indépendance financière, Zola assure la "rentabilité" de son œuvre (ce que Balzac n'avait pu faire) en associant successivement la publication en feuilleton et la publication en volume, et en tirant habilement parti des "scandales" qui accueillent certains de ses ouvrages.

Une fin tourmentée
Mais sa vie personnelle va être bouleversée par deux événements : la rencontre, en 1888, avec Jeanne Rozerot, qui sera sa maîtresse, et dont il aura deux enfants ; l'affaire Dreyfus ensuite, qui l'oblige à quitter la France momentanément, et qui surtout lui attire des ennemis acharnés. Haï, calomnié (en partie pour ses origines étrangères), il meurt en 1902 dans des conditions suspectes (une asphyxie qui pourrait ne pas être accidentelle).

Bibliographie
1864-1866 Contes à Ninon, La Confession de Claude, Le Vœu d'une morte
1866 Mes haines
1867 Thérèse Raquin
1868 Madeleine Férat

1871-1893 Les Rougon-Macquart:
1871 La Fortune des Rougon, La Curée
1873 Le Ventre de Paris
1875 La Faute de l'abbé Mouret
1877 L'Assommoir
1880 Nana
1883 Au bonheur des dames
1885 Germinal
1897 La Terre
1890 La Bête humaine
1892 La Débâcle
1893 Le Docteur Pascal

1880 Le Roman expérimental
1898 J'Accuse
1894-1898 Le cycle des Trois Villes (Lourdes, Rome, Paris)
1899-1902 Les Quatre Evangiles (Fécondité, Travail, Vérité, et Justice demeuré inachevé)

Liens connexes
Résumé: Au bohneur des dames
Commentaire composé: Incipit de Germinal
Commentaire composé: Incipit de L'assomoir
Commentaire composé: Chapitre 1 de Au bohneur des dames
Commentaire composé: Excipit de Au bohneur des dames

 


© 2010 Aide Français

Accueil | Commentaires composés | Dissertations | Biographies| Oeuvres